Notre-Dame-des-Landes est une commune de Loire-Atlantique avec une superficie de près de 37 km². Le nom de celle-ci est désormais associé au projet d’aéroport du Grand Ouest, appelé également “aéroport Notre-Dame-des-Landes”. Ce projet, qui voit le jour en 1963, était toutefois prévu pour s’étendre au-delà de cette seule commune. En effet, les 1 650 ha prévus pour ce futur aéroport se déploient sur 5 communes des Pays de la Loire, à 25 km au nord-ouest de Nantes. L’objectif était de transférer l’activité commerciale de l’aéroport international de Nantes-Atlantique et ainsi développer la mobilité du Grand Ouest vers les grandes villes françaises et internationales.

 

Ce projet a connu au fil des années de nombreux opposants, tant d’un point de vue local qu’au national. Les premiers zadistes se sont d’ailleurs installés à partir de 2009 sur la Zone à Défendre, nommée dans ce contexte, la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. En 2012, le début des travaux est repoussé et une “commission du dialogue” est créée. En 2016, les habitants de Loire-Atlantique sont appelés aux urnes pour se prononcer sur l’approbation du transfert de l’aéroport de Nantes-Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes. Les électeurs tranchent pour un avis favorable au projet à hauteur de 55 %. Après une forte contestation, et suite à une nouvelle mission de médiation, Édouard Philippe annonce l’abandon définitif du projet en janvier 2018.

Il reste à voir comment l’aéroport de Nantes réussira à faire face à un trafic constant, dépassant les 6 millions de passagers en 2018, et une projection à 10 millions de passagers annuels d’ici 2025.

 
Sélection Produithèque