Ce qui est nommé actuellement Brexit n’est autre que le terme désignant le “British Exit”. Il s’agit de la procédure de retrait du Royaume-Uni de l’Union Européenne. Le déclenchement de l’article 50 du traité de l’UE, le 29 mars 2017, invite le UK (United Kingdom), ainsi que les 27 pays membres à préparer la sortie effective dans un délai de 2 ans. A ce jour, les négociations sur les conditions de sortie sont encore sur la table et le délai initial est repoussé au 31 octobre 2019.

 

C’est David Cameron, le Premier Ministre de l’époque, qui organise le référendum demandant : “Le Royaume-Uni doit-il rester un membre de l'Union Européenne ou quitter l'Union Européenne ?”. Près de 52 % des votants s’expriment pour quitter l’Union Européenne, et le Brexit voit alors le jour. David Cameron, partisan anti-Brexit, démissionne de son poste et Theresa May prend ses fonctions en juillet 2016 pour devenir la Première Ministre Britannique en charge de négocier la sortie du Royaume-Uni avec Jean-Claude Juncker, le Président de la Commission Européenne, et Michel Barnier, nommé négociateur en chef de l’UE pour le Brexit. Le vote a créé une fracture dans le Royaume-Uni. En effet, l’Ecosse et l’Irlande du Nord ont voté majoritairement pour le maintien dans l’UE.

 
Sélection Produithèque
Sélection d'offres d'emploi
>Technicien études du bâtiment (H/F)Île de FrancePoint.p idf17/06/2019
>Opérateur Atelier (H/F) - BobignyÎle de FranceAsturienne17/06/2019