RÉSULTATS. Le groupe Colas a enregistré un "fort rebond" de son activité en 2021, dans l'ensemble de ses métiers et de ses zones géographiques. Les perspectives pour l'exercice 2022 sont également optimistes, grâce notamment à un carnet de commandes record et l'acquisition du Finlandais Destia, qui lui permet d'accéder à de nouveaux marchés.


A l'heure du bilan 2021, Colas (groupe Bouygues) s'en sort bien. C'est ce qu'a démontré son président-directeur général, Frédéric Gardès, lors de la présentation des résultats du groupe le 24 février 2022. Ainsi, "par rapport à 2020 qui avait été très fortement impactée par la crise sanitaire, nous avons connu un fort rebond de notre activité" sur le dernier exercice, a-t-il déclaré en préambule. Conséquence première : une nette amélioration du chiffre d'affaires sur un an : +8%, à 13,2 milliards d'euros. Le groupe retrouve quasiment son niveau de 2019, année porteuse et "plutôt forte en métropole" dans un contexte préélectoral.

 

En France justement, le chiffre d'affaires du groupe représente, tous métiers confondus, 6 milliards d'euros. Soit 9% de plus qu'en 2020, mais encore en-dessous de 2019. L'international continue de porter le groupe puisque l'activité représente 54% de son chiffre d'affaires global et progresse, même par rapport à 2019 (à 7,2 milliards d'euros).
Il vous reste 79% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp