La centrale nucléaire Hinkley Point, au sud-ouest de l’Angleterre, est implantée à Bridgwater, dans le comté de Somerset, au bord du Canal de Bristol. Elle est organisée en 3 grandes sections. Hinkley Point A, composé de 2 réacteurs de type Magnox, fut mis en service en 1965, puis mis à l’arrêt en 2000 après avoir produit près de 100 TWh d’électricité sur sa phase de production. Hinkley Point B, composé de 2 réacteurs actuellement en service de type AGR (Advanced Gas-cooled Reactor), nommés également réacteurs avancés refroidis au gaz, étaient en capacité de produire chacun jusqu’à 625 MW d’électricité lors de sa mise en service en 1976. Cependant, ces 2 unités subissent les effets du temps et ne permettent plus qu’une production de 470 MWe chacune. Leur mise à l’arrêt est programmée pour 2023.

 

L’opérateur actuel, EDF Energy, en partenariat avec la compagnie chinoise CGN, China General Nuclear Power, lance leur grand projet pour Hinkley Point C qui sera équipé de 2 réacteurs de type EPR, le réacteur européen à eau pressurisée de 3ème génération. Ces deux grands groupes mettront à profit leur expérience commune suite à la première mise en service d’un réacteur EPR à l’échelle mondiale dans la centrale de Taïshan en Chine. Les premiers travaux pour Hinkley Point C ont débuté en 2018. La mise en service de la première tranche est prévue pour fin 2025 et devra couvrir près de 7 % de la consommation d’électricité du Royaume-Uni.

 
Sélection Produithèque
Sélection d'offres d'emploi
>Responsable exploitationÎle de FranceEpitech
>BIM MANAGER infrastructure H/FÎle de FranceArkance systems
>GEOMETRE PROJETEUR F/HBourgogneEurovia bourgogne franche comté