PRODUCTION. Le "phénomène de corrosion sous contrainte" observé par l'énergéticien sur une douzaine de ses réacteurs le contraint à revoir à la baisse son estimation de production nucléaire pour l'exercice 2022. En parallèle, le calendrier et la facture de la construction de la centrale de Hinkley Point, en Angleterre, se sont encore respectivement allongé et alourdie.


La situation se tend de plus en plus pour EDF. Alors que les prix des énergies flambent sur fond de difficultés logistiques mondiales causées par la pandémie de Covid et la guerre en Ukraine, que le bouclier tarifaire mis en place par l'État sur les prix de l'électricité et que le système de l'Arenh ("Accès régulé à l'électricité nucléaire historique", un dispositif qui permet à tous les autres fournisseurs d'électricité de s'approvisionner auprès d'EDF à un tarif bradé - 46,20€ le mégawatt-heure en ce moment quand les cours des marchés de gros dépassent 200€/MWh) risquent de pénaliser les finances de l'énergéticien tricolore, voilà que le "phénomène de corrosion sous contrainte" observé sur une douzaine de ses réacteurs le contraint à revoir à la baisse son estimation de production nucléaire pour l'exercice 2022.

 

 

EDF assure continuer les contrôles sur l'ensemble des centrales potentiellement concernées, et préparer dans le même temps la réparation "des portions de tuyauteries" affectées par ce problème de corrosion. S'il n'estime pas nécessaire, pour l'heure, d'arrêter de nouvelles unités, le groupe réajuste tout de même ses prévisions de production. Concrètement, 12 réacteurs sont donc déjà arrêtés à l'heure actuelle à cause du phénomène de corrosion, soit pour un problème avéré soit le temps d'effectuer un contrôle : il s'agit des unités de Civaux 1 et 2, Chooz 1 et 2, Penly 1, Chinon B3, Bugey 3 et 4, Cattenom 3, Flamanville 1 et 2, et Golfech 1.
Il vous reste 69% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter
PROMO ÉTÉ 2022 - abonnement 12 mois ETENDU jusqu’au 30 SEPTEMBRE 2023
Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp