CHANTIER. Le 7 novembre 2019 constitue une date importante pour le chantier de la centrale nucléaire Iter, à Cadarache (Bouches-du-Rhône) : les travaux de génie civil du bâtiment Tokamak, abri du futur réacteur, ont été achevés par Vinci Construction. L'occasion de faire un point d'étape sur ce projet hors-norme, qui ambitionne de reproduire sur Terre le procédé de fusion nucléaire observable à la surface du Soleil.

"Iter, c'est un projet différent par ces enjeux : il touche la frontière de la connaissance de l'Homme, comment il va chercher à maîtriser l'énergie de la fusion nucléaire, durable, non-polluante et totalement sûre." C'est par ces mots que Jérôme Stubler, le président de Vinci Construction, a présenté à la presse l'intérêt du projet Iter : ce concept de réacteur nucléaire d'un nouveau genre ambitionne de reproduire sur Terre le mécanisme de fusion nucléaire - à la différence du procédé de fission nucléaire, déjà employé dans les centrales existantes. Cette réaction physico-chimique ne s'observe pour l'heure qu'à un seul endroit : la surface du Soleil. Un consortium international rassemblant 35 pays, dont 7 partenaires, est à l'origine de la conception, de l'actuelle construction et de la future exploitation de cette installation révolutionnaire.

 

Découvrez en images le reportage sur le plus grand chantier actuel de coopération scientifique au monde.

actionclactionfp