Le Gouvernement avait confié à Michel de Virville, conseiller maître à la Cour des comptes et ancien DRH de Renault, une première mission de concertation avec les partenaires sociaux, qui a abouti à une série de recommandations en juin 2014. Finalement, les ministres Marisol Touraine (Santé) et François Rebsamen (Travail) ont confié ce vendredi 10 octobre une seconde mission à Michel de Virville. Son objectif ? Accompagner les branches professionnelles, afin d'accélérer la définition par celles-ci de "modes d'emploi" adaptés à leur situation. Ils permettront de traduire les seuils dans un langage et des pratiques propres aux différents métiers.

actioncl