Le chantier de reconversion de l'ancien couvent des Rédemptoristines en écoles d'arts et de musique, à Riom (Puy-de-Dôme, 19.782 habitants), a reçu le prix national pour les communes et intercommunalités entre 3.500 et 20.000 habitants. Durant 30 mois, ce projet chiffré à quasiment 8,1 millions d'euros a consisté à donner un rôle contemporain à ce lieu religieux délaissé par les soeurs depuis 2011. "Une grande partie des matériaux est préservée, restaurée et mise en avant, associant une mise en oeuvre conséquente de matériaux isolants sains et traditionnels, tels que la laine de bois, et la mise en oeuvre d'enduit à la chaux, répétant ainsi les savoir-faire d'antan", détaille le jury du concours.

 

Vocation culturelle et pédagogique

 

Les chanoines de la Congrégation de France ont fondé l'établissement en 1661. Vendu comme bien national à la Révolution, il est acquis par la municipalité en 1792. Plusieurs ordres religieux se sont ensuite succédés entre ses murs : les visitandines entre 1818 et 1971, puis les Rédemptoristines entre 1973 et les années 2010. La transformation de l'ancien couvent a certes ajouté des éléments architecturaux mais a aussi préservé l'héritage historique du lieu : "L'atrium qui a été créé, coiffé d'une imposante verrière d'une surface de 220 mètres carrés, abrite le point de convergence du projet : un vaste hall d'accueil redessine le tracé de l'ancienne cour et souligne l'élégance des façades du XIXe retrouvées. Un nouveau volume en béton blanc vient dialoguer dans ce nouvel espace, affichant une façade de lames en pierre de Volvic suspendues."

 

Les écoles municipales d'arts plastiques et de musique occupent désormais les lieux, aux côtés d'une médiathèque, de trois salles de cinéma et de deux jardins thématiques.

actioncl