C'est au projet de restauration de l'église Saint-Vincent du Mesnil-le-Roi, dans les Yvelines (6.400 habitants), que le second prix spécial du jury a été décerné. D'un montant global de 1,33 million d'euros, le chantier s'est étalé sur deux ans et huit mois. Son objectif : "Purger, nettoyer les parements en pierre de taille, dégarnir les joints. Les pierres les plus abîmées ont été changées, confortées par un coulis de chaux. Les travaux intérieurs ont porté sur la reprise des fissures, la consolidation des maçonneries internes désorganisées, la restauration des arcs et voûtes, des parements intérieurs et enduits. Les parements altérés par des remontées capillaires ont été nettoyés, dessalés et consolidés."

 

Consacrée en 1587, l'église du Mesnil-le-Roi possède une architecture surprenante et complexe : le choeur et le transept s'inscrivent dans le gothique flamboyant, tandis que la nef, certainement plus tardive, apparaît comme anachronique. Rattaché au patrimoine communal depuis la loi de 1905 (loi de séparation des Églises et de l'État), l'édifice est également inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis 1948.

actioncl