Techniquement, la découpe se déroule au moyens de forages verticaux et horizontaux, qui se rejoignent afin de former une galerie en "L" où est passé le fameux fil. Ce dernier est en fait un solide câble métallique portant des bagues recouvertes de poussière de diamant. Tendu et mis en mouvement, il attaque l'ardoise comme un fil dans du beurre. Les blocs obtenus, de 30 m3 et plusieurs tonnes, sont ensuite chargés sur des camions plateaux qui les descendent vers les ateliers où ils seront débités.

actioncl