Le toit a été transformé en jardin partagé, avec des potagers. "C'est un espace pour cultiver son rapport à la nature et aux plantations", ajoute Nicolas Reymond. Du point de vue du classement incendie, le bâtiment est en troisième famille B. Les parties communes ont dû être désenfumées. L'innovation de la construction reste celle de l'utilisation de l'hydragreen, "un système innovant de chauffage de l'eau qui récupère le CO2 pour le transformer en énergie", comme l'explique l'architecte. "Présent sur le toit, sous forme de deux gros blocs, ce système est un très bon dispositif environnemental."

actioncl