CONSTRUCTION BOIS. L'EPA Paris-Saclay a signé un acte de vente avec le groupement mené par Demathieu Bard Immobilier, promoteur immobilier en charge de la maîtrise d'ouvrage du projet de résidence étudiante privée située sur le lot S1.2, au sein de la Zac du quartier de l'Ecole polytechnique. Il s'agit de la première résidence étudiante en bois du campus.

Après une consultation lancée en août 2018, l'EPA Paris-Saclay a retenu le groupement mené par Demathieu Bard Immobilier pour la réalisation d'un programme de 122 logements privés, soit 233 lits, pour étudiant de 5.509 m² (lot S1.2). Située au sud de la Zac du quartier de l'Ecole polytechnique, à Palaiseau, à proximité notamment des écoles de Telecom Paris et Telecom Sud Paris, cette résidence sera livrée en septembre 2022. Après la sélection d'un groupement de maîtrise d'œuvre mené par l'agence d'architecture Atelier WOA, l'EPA Paris-Saclay et Demathieu Bard Immobilier ont signé en fin d'année 2019 une promesse synallagmatique de vente. Puis, en novembre dernier, un acte authentique de vente permettant le lancement du chantier.

 

Le groupement se compose de Demathieu Bard Immobilier (opérateur-mandataire), Seed Up (gestionnaire de hacker houses) et Global Exploitation (via sa filiale SuitEtudes). Le groupement est accompagné, pour la maîtrise d'œuvre, par l'Atelier WOA (Architecte et MOE d'exécution), Pouget Consultants (BET fluides et thermique) META Atelier Acoustique (BET acoustique) mais également de Sylva Conseil pour la construction bois et Gera'nium pour la dimension environnementale.

 

80% de la structure en bois

 

Le projet conçu par l'Atelier WOA, conformément au cahier des charges fixé par l'EPA Paris-Saclay, respectera des ambitions environnementales élevées. Le bâtiment sera conçu en structure majoritairement en bois (seuls les noyaux et l'infrastructure du bâtiment seront en béton) avec des façades en ossature bois. Ainsi, près de 80% de la structure du bâtiment sera en bois et matériaux biosourcés.

 

Cela va dans le sens de l'implication de l'EPA Paris-Saclay dans le pacte Bois biosourcés signé le 5 novembre dernier, par lequel l'EPA s'engage à réaliser 40% de surface de plancher de ses constructions en bois et biosourcés avec un objectif d'utilisation de 30% de bois d'origine France et 100% du bois utilisé gérées durablement (certifié FSC ou PEFC ou équivalent). Le projet, à terme, sera certifié NF Habitat HQE niveau excellent, obtiendra le label BBCA et Biosourcé de niveau 2 et sera labellisé E+C- au niveau E3C2. Il sera à ce titre, le premier projet du campus à être certifié E3C2 et BBCA, se félicite l'établissement public d'aménagement.

 

Une résidence étudiante conçue sur le modèle des "hacker houses"

 

Cette résidence étudiante proposera un programme de gestion "mêlant logements étudiants classiques et un programme pour hackers". La résidence sera gérée par Global Exploitation et intègrera environ 40 lits à destination de Seed Up, gestionnaire pour la partie "hacker house". Les étudiants intégrés au sein d'un logement en colocation géré par Seed Up réaliseront des missions commanditées par des entreprises et des grands comptes du territoire (codage informatique, recherche,…). En contrepartie, les étudiants membres de ce programme bénéficieront d'une réduction, voire d'une gratuité totale de leur loyer et pourront même percevoir une rémunération.

 

La résidence proposera à l'ensemble des étudiants y vivant une grande diversité de typologies de logements de sorte à répondre à la diversité des profils étudiants. Ainsi, 12 typologies seront proposées, allant du T1 au T7. Des espaces communs ouverts à tous les résidents seront proposés en rez-de-chaussée du bâtiment : espace de détente, cuisine commune, espace de travail, salle de sport. Les étudiants de Seed Up auront en outre accès à des équipements de pointe comme un studio de musique, un fablab, un espace reprographie ou encore un atelier mécanique.

actionclactionfp