"Le traitement minéral et végétal du parvis, sa manière de se glisser sous le parc, induisent également une connivence visuelle et tactile entre l'extérieur et le traitement du puits sous la forme d'une grotte, détaille Frédéric Neau. C'est en quelque sorte une continuité étroite qui s'établit ainsi du parvis jusqu'aux quais."

 

En détails, l'entrée de la grotte est par ailleurs marquée par un bandeau qui surplombe l'entrée, les locaux en R-1, et délimite le parvis. "Ce bandeau à hauteur variable prend naissance le long du mur de soutènement au nord de la parcelle du côté de la résidence Moulin de Saquet en alignement de la RD5, et vient ensuite cintrer le parvis pour se retourner et rejoindre l'avenue, ajoute l'architecte. Cette articulation permet de connecter le parc et le parvis et définit le forum urbain, lieu de rendez-vous, d'attente ou de contemplation des flux."

actioncl