La dimension numérique de ce chantier de surélévation a par ailleurs été très prégnante : pour répondre aux enjeux d'une construction existante associée à un projet de surélévation complexe, sans oublier l'optimisation des espaces, la maîtrise d'oeuvre a eu recours à différents logiciels et outils, de Revit à Robot Structural Analysis en passant par Rhino 3D et Tekla Structural, pour ne citer qu'eux. Autant d'applications qui ont permis de franchir toutes les étapes des phases d'étude et de conception, en dépit d'interactions complexes et de difficultés qui n'ont toujours pas été résolues à ce jour à cause de problèmes techniques émanant des éditeurs.

 

"Sur un projet de ce type, avec une grande complexité technique, nous confirmons qu'il est possible de le réaliser avec les outils 3D, mais cela demande des investissements en amont qui ne sont pas forcément rémunérés - le coût est certes financier, mais c'est aussi du temps consacré et du personnel mobilisé", note Maël Maurer.

actioncl