CULTURE. Le Pavillon de l'Arsenal sublime les transformations et controverses qui entourent l'architecture parisienne dans une exposition exceptionnelle. Paysagisme, urbanisme ou encore écologie sont questionnés à travers les siècles. Une rétrospective à ne pas manquer.

La capitale serait-elle ce qu'elle est aujourd'hui sans les débats autour de son architecture ? Au gré des époques, Paris se transforme, tout en gardant son caractère unique. Sa morphologie, ses bâtiments, ses jardins mais aussi ses habitants qui la définissent si bien sont mis en lumière dans la nouvelle exposition "La beauté d'une ville", organisée du 27 mai au 26 septembre prochain au Pavillon de l'Arsenal, au cœur de la capitale.

 

"L'esthétique de la ville est un sujet controversé, dans un pays marqué par les débats depuis le siècle des Lumières", avance Alexandre Labasse, directeur général du Pavillon de l'Arsenal, lors de la présentation de l'exposition à laquelle Batiactu a pu se rendre. "Cette exposition et l'ouvrage dédié à ce thème, une référence dans ce domaine, retracent les controverses qui ont animé Paris."

 

L'installation interroge, au travers de sept thèmes, l'esthétique de la ville d'hier et d'aujourd'hui, bouleversée par la volonté de la municipalité de s'adapter aux enjeux climatiques et à la crise sanitaire. Les Parisiens eux-mêmes participent à cette métamorphose, en adoptant massivement la pratique du vélo. Pour interroger les fondamentaux de cette ville hors normes, le Pavillon de l'Arsenal a travaillé en étroite collaboration avec une cinquantaine d'architectes, artistes, commissaires d'exposition, historiens, paysagistes, philosophes, sociologues et urbanistes. 56 contributions, sous forme de textes, photographies, affiches et vidéos rythment l'exposition et démontrent comment la ville s'est construite et déconstruite au fil des siècles.

 

Découvrez l'exposition dans les images suivantes…

actionclactionfp