Le Paris des années 2020 se veut écologique. C'est ce qu'imagine le directeur du Pavillon, qui décrit cette décennie comme un "urbanisme écologique". Alors que la maire de Paris opère un virage vert de sa politique pour déjouer les problèmes climatiques que subit la ville, à l'image des grandes canicules, les habitants aussi se mettent à modifier le paysage, avec des toits végétalisés et l'installation d'une agriculture urbaine dans les friches et sous-sols. La municipalité a également lancé en 2015 un "permis de végétaliser", afin de participer à une meilleure biodiversité.

actioncl