Afin de participer à la trame verte du quartier, et apporter un environnement agréable aux enfants et aux riverains, le projet fait la part belle aux toitures végétalisées. Des locaux techniques ont, par exemple, été surbaissés afin qu'ils puissent accueillir des fosses d'arbres en béton. "La mixité structurelle a été adopté lorsque c'était nécessaire", avoue Axelle Acchiardo. Car l'école reste une construction principalement en bois et biosourcés, en adoptant une isolation des murs par de la paille.

 

Corentin Desmichelle, autre architecte intervenu sur ce projet, renchérit : "Les matériaux sont variés, des fondations au toit : pour les fondations, il s'agit de béton et d'une isolation sous dalle de verre cellulaire. Ensuite, les planchers sont en CLT et les murs en ossature bois avec isolation paille et bois. Les menuiseries en aluminium ont toutes des triple vitrages, le bardage est en mélèze, il y a aussi des briques 100 % argile et une structure acier en renfort…". L'école semble donc répondre au crédo de certaines filières industrielles : "le bon matériau, au bon endroit".

actioncl