Enfin, dans ce décor quasi lunaire, les réflecteurs en nuages suspendus, les murs arrière des balcons, les murs du parterre… tous
contribuent à l'enveloppement du son par réflexions latérales. "Le volume acoustique actif de 30.500 m3 permettra aux spectateurs d'être littéralement immergés dans le son", conclut Laurent Bayle, président de la Philharmonie.

 


Découvrez dès la page 11, la suite du diaporama

actioncl