Alors pourquoi le bâtiment ouvre alors qu'il n'est pas achevé, s'interrogent les spécialistes ? "Pour des raisons de coût et de programmation, poursuit Laurent Bayle, président de la Philharmonie. Nous avons déjà décalé l'ouverture de six mois et un nouveau retard aurait coûté beaucoup d'argent et posé des problèmes car la programmation a été établie il y a un an et demi."

 

Avant de lâcher à la presse : "Les espaces de répétition, les salles pédagogiques et la salle de concert sont utilisables et c'est le principal. Le public pourra découvrir le bâtiment dès ce week-end."

 

Découvrez dès la page 4, la suite de l'article et le diaporama.

actioncl