Évidemment invisible pour les visiteurs du site, les 1.015 mètres carrés de la charpente de la chapelle royale du château de Versailles relèvent du même caractère à la fois complexe et exceptionnel que la "forêt" de la cathédrale Notre-Dame de Paris. La conception et l'assemblage de pièces massives taillées dans du bois de chêne - représentant un volume de 18 mètres cubes - sont en effet remarquables, mais les travaux de démontage ont permis de révéler une structure d'ensemble très dégradée sur sa partie basse, ce qui a imposé des interventions supplémentaires de consolidation. Sur la toiture, les ornements des 470 mètres carrés de la couverture en plomb ont eux aussi bénéficié d'une restauration puis d'une nouvelle dorure, permettant de redonner à l'édifice son aspect d'antan.

actioncl