MODERNISATION. La maison forte de Brotel, près de la commune iséroise de Saint-Baudille-de-la-Tour, a fait l'objet d'une restauration de sa toiture : afin de respecter la culture architecturale de la région, ce sont des lauzes qui ont été (ré)employées à cet effet, malgré des contraintes de coûts et de temps. Retour en images sur cette bâtisse du XIIIe siècle.

A défaut de renforcer ses remparts, la maison forte de Brotel a déjà consolidé sa toiture. Cette bâtisse du XIIIe siècle, implantée au sommet d'un éperon rocheux, se trouve sur le territoire de la commune de Saint-Baudille-de-la-Tour, en Isère. Passant d'une famille à une autre au cours des siècles, le château fait désormais l'objet d'une vaste campagne de restauration décidée par le dernier propriétaire en date, Guillaume Convert. La première étape de cette modernisation d'ampleur a consisté à moderniser la toiture du bâtiment, composée de lauzes, ces pierres typiques de l'architecture régionale. Les travaux de réfection des 280 m² de couverture ont mobilisé des métiers d'art spécifiques, et ont dû surmonter des contraintes d'approvisionnement et de temps de pose.

 

Découvrez cette réalisation en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp