Le chantier de restauration a aussi impliqué de relever certains défis, comme la mise en place d'installations imposantes à l'épreuve du temps et permettant aux activités annexes (visites, concerts... tout cela avant le Covid bien sûr) de se poursuivre. À titre d'exemple, un échafaudage de 4.700 mètres carrés a dû être monté à partir de l'automne 2017. Haut de 45 mètres et long de 50, il déployait une toiture-parapluie d'une portée de 25 mètres. D'un poids de 400 tonnes, il ne prenait pas appui sur la toiture.

actioncl