PROGRAMMES. Les principaux candidats à la présidentielle ont tracé leur feuille de route, au Forum des Travaux Publics, organisé ce 23 février à Paris, devant près de 3.500 patrons d'entreprises, élus et étudiants. Malgré des visions bien différentes, tous s'accordent à dire qu'il faut déployer des plans de relance dans les infrastructures.

La FNTP a réussi son pari : réunir les principaux candidats à la présidentielle, ce jeudi 23 février 2017, au Carrousel du Louvre à Paris devant 3.500 participants, dirigeants des TP, étudiants et élus. Le point d'orgue du Forum des Travaux Publics "Réinvestissons la France" a été organisé en parallèle des ateliers et conférences dédiés à la compétitivité, la cohésion sociale et croissance verte.

 

Emmanuel Macron (En marche !), Marine Le Pen (FN), François Fillon(LR) ont été interpellés par Bruno Cavagné, le président de la FNTP sur leur politique d'investissement public et d'ambitions en matière d'infrastructures. Toutefois, Benoît Hamon (PS) et Jean-Luc Mélenchon (La France Insoumise), finalement absents du rendez-vous, ont répondu aux préoccupations de la FNTP, le premier sous format vidéo, le second par courrier.

 

"Le vieillissement de nos infrastructures est très préoccupant", Bruno Cavagné

 

"Le vieillissement de nos infrastructures est très préoccupant, a martelé, Bruno Cavagné. Je pense qu'il faut faire de la pédagogie auprès des différents acteurs publics et privés sur la nécessité d'investir dans le renouvellement et la rénovation de nos infrastructures en France. Notre politique doit donc s'inscrire sur le moyen et long terme."

 

Découvrez dès la page 2, les propositions des principaux candidats à la Présidentielle en matière d'investissement public.


actionclactionfp