"Notre vision repose sur l'identité et l'attractivité du territoire, mais aussi sur la mutualisation des services et l'offre de mobilités douces", reprend Emmanuel Desmaizières. "Plus largement, nous voulons proposer une mixité de fonctions et d'usages à travers ce projet, et instituer une économie du partage, par le biais du coworking, de la restauration, des commerces, des parkings…" Face à la problématique actuelle que représente la densification du bâti et du tissu urbain - très prégnante en région parisienne -, et souhaitant concevoir des "lieux hybridés", UrbanEra a tenté un pari audacieux en évitant de standardiser sa proposition, et en privilégiant au contraire le côté sur-mesure. Partant du principe que chaque projet d'aménagement doit se fonder sur l'histoire de son lieu d'implantation, la filiale de Bouygues Immobilier a ainsi voulu faire porter le dynamisme économique et culturel du futur quartier par un secteur d'activité original : celui des univers virtuels.

actioncl