Avec la volonté de faire du quartier Charenton-Bercy un site central dans la métropole du Grand Paris, jouissant a fortiori d'un rayonnement international, les équipes d'UrbanEra ont gardé à l'esprit le risque d'enclavement : "C'est pourquoi le projet est tourné vers la continuité urbaine entre le bois de Vincennes, la Seine et le quartier Bercy-Village de Paris", assure Emmanuel Desmaizières. "Cela se traduira par exemple par une passerelle aérienne traversant le faisceau ferroviaire de Bercy." Mais l'aménagement de l'éco-quartier prendra aussi en compte le respect de l'environnement : mettant en avant "le retour de la nature en ville", les concepteurs du projet ont décidé de dédier 4 hectares aux espaces verts, sur lesquels un millier d'arbres sera planté. Enfin, une "tour écologique" de 180 mètres de haut sortira de terre : cette dernière sera en mesure "d'effacer" 70% de sa consommation énergétique.

actioncl