Justement, l'AMF prend bien conscience des conséquences sur l'activité et l'emploi dans le BTP. "On le sait bien que la FNTP devrait annoncer une réduction des emplois", ajoute Philippe Laurent. Et la réduction de l'investissement aura un fort impact sur les entreprises, et particulièrement les TPE et PME en milieu rural, mais aussi sur les associations, a alerté l'ancien maire PS de Vervins (Aisne) Jean-Pierre Balligand (PS), co-président de l'Institut de la gouvernance territoriale et de la décentralisation et président du comité d'orientation de la Banque postale : "N'oublions pas que ces territoires ruraux doivent aussi faire face au désengagement financier des départements, dont les dépenses sociales ont explosé."

Impact sur la qualité des infrastructures

C'est justement un "phénomène accentué par l'interdiction des financements croisés et l'incertitude sur l'avenir de ce niveau de collectivité dans le cadre de la réforme territoriale, que ni les fonds structurels (2014-2020), ni les contrats de plan Etat-régions ne compenseront dans les territoires, selon les élus", complète Jean-Pierre Balligand.

Découvrez dès la page 5, la suite de l'article, le bilan 2014 et les projections sur les finances des communes et des intercommunalités de 2015-2017 issues de l'étude La Banque Postale pour l'AMF.

actioncl