De plus, la présence de venues d'eau complique le travail sur ces zones instables."Au cours de la traversée de la faille, des experts en géotechnique se sont dépêchés pour suivre le chantier et étudier de plus près les échantillons de forages et les données délivrées par la machine", explique Calogero Acquista, responsable du service tunnelier de la société italienne Ghella SPA.

actioncl