Dans un pays où les contraintes réglementaires et écologiques ont obligé les équipements sportifs à opter pour des systèmes de refroidissement spécifiques, la FFHG nous rappelle le défi relevé en cinq jours par le consortium du site pour installer une patinoire de 60 x 30 mètres, dotée de balustrades de 1,10 mètres et d'un filet de trois mètres, assurant la sécurité des spectateurs.

 

"Un combat quotidien pour conserver une température de surface de -3 et -3,5 degrés"

 

"C'est effectivement un combat quotidien pour conserver une température de surface de -3 et -3,5 degrés et une surface de dalle de -7 degrés", assure Didier Barrioz, "Ice Man", responsable de la glace pour la FFHG. Nous envoyons de l'eau à moins 13 degrés tous les jours et nous faisons en sorte que la température à proximité de la glace soit de 11 degrés et que le spectateur puisse regarder le match à 19 degrés."

actioncl