La mairie de Paris a annoncé, ce lundi, la construction d'une salle d'au moins 7.000 places, à proximité de l'AccorHotels Arena. Ce projet alliera sport et valorisation paysagère, avec une préservation complète des espaces verts. Livraison prévue en 2020-2021.

A Bercy, les arenas vont par paire. Trois mois après la renaissance du Palais Omnisport de Paris Bercy, devenu "AccorHotels Arena", cher à l'architecte Daniel Vaniche, la Ville de Paris va se doter, d'ici à 2021, d'une autre arena d'au moins 7.000 places, à proximité du premier équipement parisien et du parc de Bercy dans le 12ème arrondissement. Dans un communiqué, ce lundi 25 janvier, Jean-François Martins, adjoint au maire en charge des sports et du tourisme, a signalé que Paris construira une enceinte de 7.000 à 8.000 places pour "répondre aux attentes et aux besoins exprimés par les clubs sportifs, notamment de handball, de basket, et par les fédérations pour l'organisation des grandes compétitions."

 

"Nous constatons l'essor de plusieurs disciplines, qui n'ont toutefois pas encore la capacité de remplir l'AccorHotels Arena, poursuit l'élu dans le même communiqué. Nous devons pouvoir leur proposer une salle moderne, équipée, à la hauteur de nos ambitions en matière de pratique sportive à Paris."

 

Envisagé jusqu'en fin d'année sur la halle Carpentier au travers d'une opération de destruction-reconstruction, la mairie de Paris a estimé qu'"il sera plus pertinent de l'implanter dans le 12ème arrondissement, afin de constituer un pôle attractif d'équipements, dans un cadre arboré et à la jonction de nombreuses lignes de transports en commun." Avant d'ajouter : "Cela permettra aussi à la halle Carpentier de continuer à être un lieu central de rassemblement pour les pratiques amateurs."

Vers un appel d'offres pour un marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO)

Concrètement, la municipalité parisienne en lien avec la mairie du 12ème arrondissement lancera dans les prochains mois un appel d'offres pour un marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage (AMO) dans l'optique de définir le nombre précis de places, mais aussi de travailler à une insertion harmonieuse dans le quartier. "Nous tenons à ce que ce projet allie sport et valorisation paysagère, avec une préservation absolue des espaces verts", ajoute également Jean-François Martins. Tout en précisant que l'attribution de l'AMO sera suivie du lancement de la consultation, au printemps 2017.

 

Et à la mairie de Paris de nous préciser : "Le début des travaux dépendra du projet retenu à l'issue de la consultation. Notre objectif est en tout cas une livraison en 2020 ou 2021." S'agissant du financement, le coût de cet aréna moderne est estimé entre 50 et 100 millions d'euros, ce qui représente près de 10.000 euros par place.

Un atout supplémentaire pour la candidature des JO Paris 2024 ?

Enfin, celle nouvelle salle parisienne sera-t-elle un atout supplémentaire pour la Ville de Paris dans sa candidature à l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques 2024 ? L'élu chargé des sports précise bien qu'elle est inscrite dans le dossier olympique, qui sera d'ailleurs remis au Comité international olympique (CIO), le 17 février prochain. "Si l'utilité de cette Arena est indéniable, que Paris accueille ou non les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024, il ne fait aucun doute qu'elle sera un atout supplémentaire dans le cadre de notre candidature", conclut Jean-François Martins.

actionclactionfp