Devenu "AccorHotels Arena", le Palais Omnisport de Paris Bercy a également changé de visage. Après seulement 17 mois de travaux, menés en deux temps, l'intégralité de cette salle emblématique a été rénovée. Artistes, sportifs et spectateurs vont pouvoir redécouvrir un bâtiment plus chaleureux, plus ouvert sur la ville et plus performant. Visite.

C'est Anne Hidalgo, maire de Paris, qui a inauguré, ce mardi 14 octobre 2015, l'AccorHotels Arena, salle omnisport brièvement connue sous le nom de "Bercy Arena". Lors de son allocution, elle a tenu à saluer le travail d'équipe qui avait été mené autour de cette "salle mythique" et "remplie d'émotions". "Un travail pour donner une deuxième vie, respectueuse de la première, mais plus ouverte sur le quartier", a précisé l'édile. Un constat partagé par Catherine Baratti-Elbaz, la maire du 12e arrondissement : "Ces travaux de la renaissance étaient un défi pas facile à relever. L'Arena est plus ouverte sur le quartier et mieux intégrée". C'était là un des objectifs de l'architecte Daniel Vaniche, maître d'œuvre de l'opération.

 

Il explique : "C'est un bâtiment emblématique, qui a été en avance sur son temps lors de sa conception il y a 30 ans. Mais pour une salle du 21e siècle, il fallait penser le bâtiment différemment. Les gens veulent vivre un moment particulier en venant ici". En plus d'une nécessaire mise aux normes sécurité et accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, de gros travaux ont été réalisés sur les conditions d'accueil. "La salle participe à la vie du quartier, de la rue de Bercy, grâce à des transparences du hall et du restaurant. Le bâtiment a été étiré jusqu'à la rue, avec cette immense verrière. Le hall et les espaces autour de la salle qui n'existaient pas en font un lieu plus chaleureux, plus doux", poursuit-il. Un gros travail a été effectué sur les tonalités, les ambiances et les couleurs. Les carreaux bleu et rouge qui ornaient les coursives laissent la place au béton brut, au métal et à des lattes de bois, des matériaux plus nobles.

Découvrez la suite de l'article dans les pages suivantes.

actionclactionfp