INNOVATION. Le château Prieuré Marquet, à Saint-Martin-du-Bois en Gironde, dispose d'une production viticole en constante augmentation. Pour préserver la qualité de ces crus châtelains, le chai du bâtiment, jusqu'alors non-isolé et datant du XVe siècle, a été enveloppé d'une carapace aux reflets changeants. Diaporama.

Pour des vins, la vie de château passe aussi par une bonne isolation. C'est ce que l'on peut retenir du projet "Carapace" qui a pris place au château Prieuré Marquet, sur le territoire de la commune girondine de Saint-Martin-du-Bois. La production viticole de ce site étant en constante augmentation, ses propriétaires ont décidé d'isoler le chai existant, dont la charpente en bois date du XVe siècle, afin de maintenir une température intérieure de 13-15°C tout au long de l'année, nécessaire pour la bonne conservation et le bon vieillissement des vins. La construction d'époque repose en effet sur un simple voligeage bois, des tuiles sans pare-pluie en toiture et des murs en pierres basiques. Une isolation par l'intérieur a été d'emblée écartée par le maître d'ouvrage et l'architecte, la perspective de camoufler la charpente et le voligeage étant perçue comme "une atteinte à l'architecture des lieux", une "simplicité" qui aurait fait "disparaître sept siècles derrière de l'isolant et des plaques de finition". C'est donc une isolation par l'extérieur qui a été choisie, par le biais d'une carapace protégeant le chai.

 

Découvrez cette réalisation en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp