Le stade national de la capitale du pays sera le deuxième en termes de capacité, avec 69.000 spectateurs. L'ancien stade Mané Garrincha a été démoli quasi-intégralement pour laisser place à une arène moderne dotée d'une nouvelle façade enveloppée dans une structure métallique. Les tribunes sont également nouvelles et la pelouse a été surbaissée afin de donner aux spectateurs une meilleure vision du jeu. Brasilia étant située en plein cœur de la forêt amazonienne, le projet a également pris en compte l'impact environnemental en intégrant un système de recyclage et des émissions carbone nulles.

 

L'enceinte accueillera sept matches de la Coupe du monde de la Fifa, dont un quart de finale. La capitale possède deux autres stades de football, le Serejão, où évolue le Brasiliense, et le Bezerrão, rénové en 2008. La coûteuse reconstruction du Mané Garrincha a nécessité 335 M€ et trois ans de travaux, entre 2010 et 2013.

actioncl