Concernant la transition écologique, le candidat entend relancer "l'Europe des projets" "en veillant à positionner systématiquement la France en leader".

 

Par ailleurs, il promet la sortie du diesel à l'horizon 2025.

 

Souhaitant atteindre l'objectif des 50% d'énergies renouvelables dès 2025, il propose de créer une aide permettant aux particuliers de s'équiper en matériel de production d'énergie renouvelable.

 

Benoît Hamon souhaite "redonner une vision stratégique à l'Etat" en faisant d'EDF "un pilier de la transition énergétique". Il précise : "En tant qu'actionnaire principal, l'Etat poussera EDF à renforcer ses recherches sur la production et le stockage d'énergies renouvelables. Plutôt que de privilégier le nucléaire, EDF accompagnera la décentralisation de la production d'énergies vertes".

actioncl