C'est l'un des axes principaux de la campagne de Benoît Hamon : la création d'un revenu universelle d'existence. L'ancien ministre espère ainsi "éradiquer la grande précarité et contribuer à définir un nouveau rapport au travail et au temps libre pour les Français.e.s". A terme ce nouveau revenu atteindrait les 750 euros.

 

Loi travail
Alors que Vincent Peillon prévoit des modifications de la loi Travail, Benoît Hamon y est totalement opposé et prévoit son abrogation. Il écrit dans son programme : "J'abrogerai immédiatement la loi Travail. Je rétablirai la hiérarchie des normes afin que notre code du travail continue de prévaloir sur les accords négociés par les branches et les entreprises, sauf lorsque les accords apportent une protection supplémentaire aux salarié.e.s".

actioncl