Evidemment encadrés par un architecte des Bâtiments de France, les travaux ont fait l'objet de préconisations spécifiques et les principales interventions réalisées sur le bâti existant doivent être minimes et limitées. Par exemple, les voies de distributions principales, comme les cages d'escaliers angulaires et la galerie de circulation voûtée, seront intégralement conservées, et leurs décors, sauvegardés. Ces éléments ne bénéficieront que d'un simple embellissement. De même, les façades donnant sur la rue ne recevront aucune modification et seront simplement nettoyées.

 

Côté logements, trois ascenseurs neufs rejoindront l'ensemble, mais là encore les distributions seront maintenues en l'état. Seuls les combles seront rehaussés pour accueillir des lucarnes qui donneront sur la cour. Certains logements du rez-de-chaussée et des 2e et 3e étages devraient quant à eux se doter de mezzanines. Avec deux extensions neuves sur deux niveaux, la résidence pour seniors profitera aussi d'espaces existants rénovés et s'équipera de plusieurs ascenseurs neufs. Pour accéder aux logements locatifs ou en démembrement ainsi qu'au plateau tertiaire, d'autres cages d'escaliers et ascenseurs neufs sont prévus.

actioncl