Dans les faits, le programme de réhabilitation prévoit la restauration et le nettoyage des façades extérieures dans le respect des façades et toitures d'origine, construites en 1896. Pour cela, certains châssis vitrés vont être remplacés et les châssis de toiture récents seront supprimés. L'objectif est également de mettre en valeur la cour intérieure du bâtiment et de rénover les verrières du bureau de Poste et de la future brasserie.

 

Surélevée en 1952, la tour des télécoms, qui constitue en fait le point culminant du site, profitera quant à elle d'un couronnement qui rappellera son aspect d'origine. La traversée du corps central, qui a été reconstruit au lendemain de la Seconde guerre mondiale, sera entièrement rétablie pour assurer de nouveau la liaison entre la cour intérieure et l'avenue de la Marseillaise et ainsi s'ouvrir sur l'environnement urbain.

 

Programme mixte

 

Un ensemble neuf de deux niveaux à l'architecture transparente censée s'intégrer dans la cour accueillera des bureaux. Pour garantir l'accessibilité des personnes handicapées, toutes les entrées de l'Hôtel des Postes seront par ailleurs adaptées.

 

Au bout du compte, le programme fini proposera donc des logements locatifs aidés, en démembrement et en accession libre, ainsi qu'une résidence-services pour personnes âgées. S'y ajouteront une brasserie-restaurant, un bâtiment de bureaux neufs, "un plateau tertiaire" modernisé, un bureau de Poste fraîchement réhabilité et un parking souterrain aménagé sous la cour.

actioncl