EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE. Le département du Var fait construire sa future Maison de la nature dans le parc du Plan, sur les communes de La Garde et du Pradet. Il s'agit de la première réalisation d'un ERP (Établissement recevant du public) en matériaux biosourcés, notamment le béton de chanvre, dont les propriétés conviennent au climat local. Focus.

C'est dans l'espace naturel du Plan, un vaste parc de 130 hectares s'étendant sur les communes varoises de La Garde et du Pradet, que le chantier de la Maison de la nature prend actuellement place. Le projet de cet ERP (Établissement recevant du public) permettra de faire sortir de terre un bâtiment sur pilotis de 576 m², qui accueillera des visiteurs dans des salles d'exposition et des espaces de convivialité. Des locaux techniques et des bureaux pour l'administration compléteront le site. Mais c'est le recours aux matériaux biosourcés et particulièrement au béton de chanvre, une première pour un ERP, qui constitue la particularité de ce chantier.

 

Avec une utilisation croissante pour différents types de projets, ce matériau semble apprécié pour sa capacité à concilier les impératifs techniques avec les exigences environnementales, sans porter atteinte à la qualité architecturale. C'est ce qui a poussé la maîtrise d'ouvrage du projet, assurée par le département du Var, et la maîtrise d'œuvre, un groupement composé du mandataire Atelier Cépage, de l'architecte DPLG Yves Perret et du bureau d'études BETEM Ingénierie, à opter pour ce choix technique. L'entreprise générale, Delta Concept, intervient en collaboration avec la société de charpenterie Toitures Montiliennes, tandis que France Portugal Construction se charge de l'application du béton de chanvre.

 


Découvrez ce projet en images dans les pages suivantes.

actionclactionfp