Conserver l'axe de la Défense tourné vers Paris tout en inventant des nouvelles transversalités vers les communes voisines, c'est le choix qui a été fait par l'agence de Maud Caubet. "Créer des traits d'union, de tisser, de renforcer les liens entre les hommes, les villes, la Défense, ses utilisateurs et ses habitants" est le moteur de ce projet architectural. Une forêt urbaine peuplera le troisième plateau, près de la Grande Arche, dans le but de devenir le "poumon vert" du quartier.

actioncl