L'agence ChartierDalix joue avec la verticalité, des tours mais aussi des infrastructures qu'elle imagine. Cela passe par l'invention de passerelles à plusieurs niveaux pour démultiplier les flux et connexion entre les tours. Ce réseau veut donner l'impression de se trouver au sein d'une canopée. Des escaliers, jardins et terrasses suspendues équipent ces passerelles. D'autres jardins verticaux se retrouvent sur l'esplanade. L'agence installe également des "portes" pour permettre des ouvertures sur les villes voisines.

 

"'Faire système' c'est stimuler ce patrimoine à travers la création d'un réseau à dimension collective, c'est reconnecter cet ensemble à la ville constituée, et réinvestir son esplanade afin de dévoiler le potentiel infini du lieu. L'expérience de la ville verticale est célébrée comme un cadre de vie humain et original", précise Pascale Dalix et Frédéric Chartier, fondateurs de l'agence.

actioncl