PROJETS URBAINS. Dans 18 mois, le nouveau quartier de La Rose de Cherbourg à Paris La Défense sera métamorphosé. Il accueillera notamment la tour Hekla, IGH signé Jean Nouvel, qui "rééquilibrera la skyline" du premier quartier d'affaires européen. Petit aperçu des différents travaux qui font de ce secteur le plus important chantier mené actuellement par l'aménageur public.

Le secteur de la Rose de Cherbourg se distinguait par l'enchevêtrement d'axes routiers dont certains étaient inusités. En 2020, Paris La Défense a lancé d'importants travaux pour faire de ce site "un quartier mixte, offrant une large place à la végétalisation et créant de nouveaux liens entre La Défense et Puteaux", explique l'Etablissement public Paris La Défense dans un communiqué.

 

L'objectif : permettre aux usagers, habitants, salariés, étudiants et touristes, de s'approprier les lieux afin de faire des cinq hectares du site "une nouvelle destination à La Défense". Le quartier abrite notamment la plus haute tour d'habitation de France, Défense 2000 (134 mètres), proche du centre commercial des Quatre temps. Ce secteur n'avait fait l'objet d'aucune revalorisation d'ampleur depuis les années 70.

 

Hekla, point d'attractivité du quartier renouvelé

 

Première tour de bureaux de Jean Nouvel à La Défense, Hekla, en 2022, sera le nouveau signal urbain de la Rose de Cherbourg et participera à cette dynamique urbaine. Jouxtant la résidence étudiante YouFirst Campus de plus de 400 logements (également signée Jean Nouvel), la tour va atteindre 220 mètres de hauteur (soit deux fois la hauteur de la Grande Arche), "rééquilibrant ainsi l'altitude des édifices de la partie sud du quartier". Au-delà de son gabarit, la tour inscrira dans le paysage du quartier "un design inédit" grâce à sa composition prismatique facettée et ses 22 kilomètres de brise-soleil polychromes "qui animeront ses façades de verre et de métal".

 

Hekla se veut "innovante tant dans la nature de son offre d'espaces de travail qu'en termes de performances environnementales". Avec 76.000 mètres carrés sur 49 étages, elle pourra accueillir jusqu'à 5.800 personnes. L'ensemble se distinguera "grâce à une offre très complète de prestations et services (business center, auditorium avec foyer, fitness/wellness center, lounge, café contemporain, brasserie, espace Club, jardin sur le toit à ciel ouvert...)". Les développeurs Hines et AG Real Estate réalisent Hekla pour le compte d'Amundi Immobilier et de Primonial REIM.

 

Nouvelle dynamique et nouvelle accessibilité

 

Le quartier de la Rose de Cherbourg bénéficiera de la dynamique insufflée par l'arrivée des salariés installés au sein d'Hekla, mais aussi de l'immeuble Landscape, signé Dominique Perrault). Ils rejoindront les habitants de la résidence étudiante YouFirst Campus livrée en 2018. La desserte en transports collectifs déjà multimodale (la station Grande Arche est située à cinq minutes à pied) sera étoffée en 2030, avec l'arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express. Celle-ci placera La Rose de Cherbourg à moins de 40 minutes de l'aéroport Paris-Charles de Gaulle, notamment.

 

Rose de Cherbourg
La tour Hekla trônera au milieu d'un quartier reconfiguré. © Image AJN

 

Un quartier plus végétal

 

L'un des principaux éléments distinctifs de la nouvelle Rose de Cherbourg réside dans la place allouée au végétal. A l'issue des travaux, le quartier proposera plus de 1,5 hectare d'espaces plantés et mis en herbe, quelque 200 arbres épars existants seront conservés et plus de 70 nouveaux plantés, indique l'établissement public.

 

Au sud de l'avenue du Général de Gaulle qui relie le quartier d'affaires au centre de Puteaux, le Parc de la Rose de Cherbourg, sur plus d'un hectare, "participera à ce retour de la nature dans le quartier". Ce choix s'inscrit dans la continuité du réaménagement, aujourd'hui achevé, des Terrasses Boieldieu voisines, qui disposent désormais de 3.500 mètres carrés d'espaces verts dont 1.000 mètres carrés de jardins partagés. "Clin d'œil à la volonté de préserver l'existant" : les 29 arbres qui étaient situés à l'emplacement d'Hekla seront replantés sur le toit-terrasse qui coiffera la tour.

 

Un ancien anneau autoroutier transformé en promenade piétonne

 

L'une des originalités du projet pour ce quartier réside, enfin, dans le choix, "pour des motivations à la fois techniques et environnementales", de conserver les infrastructures existantes et de leur offrir un nouvel usage. Inspiré par la High Line new yorkaise, Paris La Défense a décidé de conserver l'anneau autoroutier désaffecté pour le transformer en une promenade suspendue de plus de 400 mètres, en partie recouverte de tonnelles dont les arcs atteignent 21 mètres. Agrémentée de plantations et ouverte à la circulation des vélos, cette promenade inédite dominera une nouvelle grande place centrale qui mènera vers un tronçon du boulevard circulaire reconverti en boulevard urbain avec trottoirs et piste cyclable.

 

Tour Hekla
La promenade piétonne sera accessible directement depuis la tour. © L'autre Image

 

Pilote de l'opération, Paris La Défense procède dans une logique partenariale avec les acteurs publics et privés. Depuis 2012, les habitants ont été impliqués (concertation, ateliers) dans la réflexion portant sur la reconfiguration de leur quartier, future nouvelle entrée de ville de Puteaux. La Ville de Puteaux, les opérateurs de transport (RATP et SNCF), le Département des Hauts-de-Seine, les architectes-urbanistes Arriola et Fiol/Artelia, le groupement de maîtres d'œuvre (AM Environnement, Lombardi et Ingerop), la Société du Grand Paris, les associations l'Atelier de la Rose et les Sentinelles (qui regroupent usagers et habitants), le promoteur Altarea Cogedim, associé à Goldman Sachs pour la réalisation de Landscape (ex-tours Pascal), font également partie des partenaires.

actionclactionfp