Preuve de sa confiance totale dans le projet, le promoteur belge Bopro y installera son siège français dès que possible. Bruno Georges (Oteis ITF) ajoute : "Il y a une vision très forte de la gestion de la communauté, inscrite dans le temps. Le bien-être des lieux fera rester les gens. Santé, sport, culture, haut niveau de connexion… Tout sera là". L'expert estime que la principale difficulté dans la réalisation de Triango ne sera pas technique mais culturelle, dans la manière de travailler. "Mais c'est l'opportunité de travailler avec beaucoup plus d'intervenants que d'ordinaire", fait-il valoir. Convaincu de la vertu du projet, il estime même que Triango pourra se développer quel que soit l'avenir d'EuropaCity, autre programme d'envergure du triangle de Gonesse.

actioncl