EN IMAGES. Le chantier d'évacuation de la poutre coffrante, sur le projet Aurore, qui s'était effondrée sur les voies SNCF du RER C le 1er décembre, vient de s'achever. Retour sur ces travaux délicats et urgents, alors que SNCF Réseau prend le relais pour permettre une reprise progressive du trafic à partir du 14 décembre.

La tâche était délicate, et les équipes mobilisées seront parvenues à la mener à bien en peu de temps finalement. Au petit matin, ce 11 décembre 2020, l'opération d'évacuation de la poutre coffrante qui s'était effondrée dix jours plus tôt sur les voies du RER C, près d'Austerlitz, était entièrement terminée.

 

Débutée le 3 décembre, après avoir mûrement réfléchi à la solution la plus rapide et efficace pour retirer cette poutre coffrante, dans un environnement particulièrement contraint, l'évacuation aura donc pris environ une semaine, depuis l'acheminement du matériel jusqu'au retrait de l'ensemble des installations nécessaires à l'opération.

 

Le 11 décembre 2020, comme l'explique un porte-parole du gestionnaire ferroviaire à Batiactu, les équipes de SNCF Réseau ont pris le relai de celle du groupement en charge de la construction du projet Aurore et de l'évacuation de l'élément en béton de 370 tonnes. Les travaux de réparation des équipements endommagés, pour permettre une reprise progressive du trafic du RER C dès le 14 décembre, avant qu'il ne retrouve un rythme normal dès le lendemain, en même temps que seront remis en circulation depuis et vers Austerlitz les TER et Intercités.

 

Batiactu revient en détail et en images sur ce chantier et sur les interventions que SNCF Réseau nous détaille et qu'il doit réaliser avant la reprise du trafic dans la suite de l'article.

actionclactionfp