Avant d'entamer la découpe, un platelage métallique a été installé entre la poutre coffrante et les voies du RER C. Des étaiements ont ensuite été mis positionnés pour "soutenir la poutre en place", comme l'explique Christian Lacroix.

actioncl