Aux Etats-Unis, deux autres compétiteurs se trouvent sur les rangs, le géant Lockheed Martin avec son "Hybrid Airship" (image ci-dessus) et la compagnie Aeros avec son "Dragon Dream" (voir page suivante). Tous optent pour des enveloppes aplaties et non plus cylindriques, comme les dirigeables historiques type Zeppelin. Le premier, qui a fait voler un premier prototype à échelle ½ dès 2006 à Palmdale (Californie), envisage une machine capable d'emmener 21 tonnes dans les airs sur des distances de 2.600 km à la vitesse maximale de 111 km/h.

actioncl