"Notre concept d'ouvrage verdoyant et luxuriant à zéro énergie nette a remporté le concours de conception du pavillon. Mais cette idée d'unifier la nature et l'architecture se conforme aux objectifs du plan durable 2030 mis en place par le gouvernement de Singapour", explique Quentin Sim.

 

"Le pavillon offre une vision de la manière dont peuvent se développer équitablement les villes", atteste Quentin Sim. "Les villes sont une partie de la solution aux problèmes majeurs de la crise climatique et ce pavillon montre comment nous pouvons construire des structures résilientes, autosuffisantes, biophiles, chaleureuses et grandement fonctionnelles qui coexistent avec la nature." Le pavillon peut être adapté à différents climats et régions du monde. "Ramener la nature en ville produit un effet positif sur l'environnement. Les plantes sont précieuses pour les écosystèmes en réduisant les températures et certains polluants, en stockant du CO², en produisant de l'oxygène ou encore en fournissant un habitat à la faune. Si nous construisons un nombre important d'ouvrages qui utilisent une approche similaire, nous pourrions alors avoir un impact significatif sur le changement climatique."

actioncl