Les panneaux photovoltaïques, intégrés en toiture et en façade des logements, produiront l'équivalent de la consommation totale de 160 foyers environ. Les deux autres systèmes produiront également de l'énergie, dont une partie sera stockée par des batteries afin de répondre aux pics de consommation ou à une éventuelle panne. Cofely Axima, l'une des entreprises participantes, explique que le système de climatisation fait appel à des technologies innovantes, fruit d'un partenariat entre la France et le Japon. "Jusqu'à présent, seule la glace nous permettait de stocker du froid dans un volume réduit. Sur Hikari, nous utilisons pour la première fois un gel issu d'un prototype japonais, qui a la caractéristique inédite de pouvoir passer de l'état liquide à solide entre 5 °C et 10 °C, soit la plage de performance idéale pour nos machines", détaille Cédric Mazille, le directeur d'agence Grands chantiers Lyon. Dans les bureaux, les réseaux techniques sont apparents afin d'utiliser l'inertie thermique de la structure. Et la ventilation, décentralisée et intégrée dans les faux plafonds acoustiques, participe également à la faible consommation électrique. "Le succès de ce projet est l'aboutissement d'un partenariat fort entre la France et le Japon, et d'une synergie parfaite entre Cofely Axima et le bureau d'études Setec Bâtiment", ajoute Cédric Mazille. De son côté, Toshiba, autre partenaire du projet, a équipé l'ensemble des constructions de capteurs et commandes afin de le rendre intelligent et d'ajuster au plus près, la consommation énergétique.

actioncl