AMENDE. Un entrepreneur en vue sur l'île de Beauté a été condamné à payer 150.000 euros d'amende après que des cadavres de tortues protégées ont été retrouvés sur l'un des chantiers immobiliers de son entreprise de promotion. L'entreprise, elle, déboursera 1,3 million d'euros.


Accusé d'avoir tué des tortues protégées et détruit leur habitat lors d'un chantier, l'entrepreneur Patrick Rocca, l'un des premiers employeurs de Corse, a été condamné, le 24 janvier, à 150.000 euros d'amende et six mois de prison avec sursis par le tribunal d'Ajaccio.

 

Il vous reste 79% à découvrir.
Ce contenu est réservé aux abonnés
Déja abonné ? Se connecter

Abonnez-vous maintenant pour le lire dans son intégralité
Et bénéficiez aussi :
D’un accès illimité à tous les articles de Batiactu
D’une lecture sans publicité
De toutes les interviews et analyses exclusives de la rédaction
actionclactionfp