Une dimension sociale a également été donnée au chantier. "La procédure de réalisation du bâtiment s'est basée sur une conception avec les usagers. Nous voulions mobiliser le plus de gens possibles autour de sa construction et permettre l'inclusion sociale, ce qui a été le cas avec l'entreprise SCE, qui a mené la plupart des travaux, et ses salariés en réinsertion", se félicite Delphine Paillard. Un régulateur hygrothermique a notamment été créé à partir d'enduits et de briques de terre crue, lors d'un atelier avec des enfants de l'école et des femmes en réinsertion. Une terre en provenance des tunnels du grand Paris.

actioncl