ÉCOLOGIE. La ville de Paris a accueilli en novembre dernier un nouveau bâtiment du centre scolaire d'Ivry-Levassor. Cette construction durable, qui répond à de nombreux critères bas-carbone, fait figure de symbole dans la volonté de la ville à devenir résiliente. Batiactu a interviewé Delphine Paillard, cheffe de projet en maîtrise d'œuvre interne à la direction des construction publiques et de l'architecture de la ville de Paris.

Des panneaux aérovoltaiques, de la paille ou encore du carton recyclé, la Petite Fabrique étonne pour sa construction écoresponsable. Ce nouveau bâtiment, situé au cœur du XIIIème arrondissement de Paris, a été inauguré par la direction des constructions publiques et de l'architecture (DCPA). En extension du groupe scolaire parisien d'Ivry-Levassor, établissement recevant du public (ERP) de 2e catégorie, ce projet de construction d'un bâtiment neuf de 160 m² utile a été initié par le budget participatif. La démarche "construire autrement à Paris ?" s'inscrit dans les objectifs du plan climat et de la transition écologique dans le bâti parisien, portée par Jacques Baudrier, adjoint en charge dans l'équipe municipale.

 

"Dans le but de répondre aux objectifs du plan climat de la ville de Paris, la directrice du programme, Nathalie Chazalette architecte et moi-même, avons voulu impulser de nouvelles manières de construire, en collaborant avec les acteurs des filières des matériaux biosourcés", explique Delphine Paillard, architecte et cheffe de projet. L'empreinte carbone de la Petite Fabrique d'Ivry-Levassor est de moitié inférieure à la moyenne de bâtiments comparables, grâce aux matériaux utilisés. "Certains matériaux ont des bilans d'analyse de cycle de vie faibles ou négatifs, comme le bois ou la paille." Le bâtiment est, in fine, plus léger. Au total, 1.500 tonnes de déchets ont pu être évitées.

 

Découvrez la suite de ce projet en images...

actionclactionfp