Mais la construction de la Petite Fabrique était contraignante, pour ce qui est de l'utilisation de certains matériaux d'origine végétale. "Il fallait respecter la même classification de catégorie incendie dans l'extension du groupe scolaire, c'est pourquoi tous les matériaux ont dû répondre à cette exigence", explique Delphine Paillard. "Le bardage en bois aurait nécessité des traitements et nous n'avions pas d'assurance sur sa pérennité. Nous avons donc choisi de poser un bardage en mélèze de Sibérie, un bois plus dense qui possède une résistance naturelle au feu." L'épicéa a été choisi pour le revêtement intérieur, avec une couche de revêtement vernis intumescent. Une technique d'abord testée en laboratoire, puis approuvée par l'obtention d'un procès-verbal.

actioncl